Toutes les actus
16/06/2022 | Contenu Fox Asso

Nancy : l’association François Camatte dévoile la Magicienne, une vedette intégralement fabriquée à Pompey

Après avoir restauré un voilier de l’entre-deux-guerres afin de promouvoir la cause d’ELA (Association européenne contre les leucodystrophies), l’association François Camatte voiliers d’exception est en passe de dévoiler à Pompey, en juin 2022, un autre objet flottant jamais réalisé : une vedette de 1926 baptisée la Magicienne.

La Magicienne, c’est le nom donné par l’association François Camatte à une vedette en forme de poisson entièrement fabriquée à Pompey, au Nord de la Métropole du Grand Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Cette association vise à promouvoir l’architecture navale française et les savoir-faire qui lui sont attachés à partir des productions de François Camatte.

« François Camatte est un cannois. Il est de Cannes. A la base, c’est venu d’une discussion. Il se trouve que dans mes collaborateurs et amis, il y a quelqu’un qui est en fait le beau-frère du petit-fils de Camatte », raconte Sylvie Nardi, fondatrice de l’association. « Et un jour dans une discussion, François Ramoger, le petit-fils de l’architecte qu’on connaît nous a dit que son grand-père était un grand architecte naval et qu’il avait tout le fond Camatte : des plans, des maquettes, des outils, des photos… ».

On s’est dit qu’il fallait témoigner encore d’avantage du patrimoine que représente le travail de l’architecte naval François Camatte

Sylvie Nardi, fondatrice de l’association

 

Sylvie Nardi est cheffe d’entreprise. Dans la ZAC de Pompey, sa société de création design organise des expositions. Quand François Ramoger lui a parlé du fond de son grand-père, elle a tout de suite imaginé une exposition.

« C’est parti comme ça, l’idée d’une exposition sur Camatte », ajoute Madame Nardi. « Quand on a commencé à se dire, on va faire une exposition Camatte et bien on a pensé qu’il nous fallait un bateau. On ne peut pas parler d’un architecte naval si on n’a pas de bateau qu’il a fabriqué. Alors on a fait une recherche et on a trouvé un voilier Camatte à vendre en Hollande et on est allé l’acheter. »

Après avoir créé l’association et s’être rendus dans le port d’Amsterdam chercher le voilier Azaïs, Sylvie et ses coéquipiers mettront trois ans pour le restaurer.