Toutes les actus
15/03/2022 | Contenu Fox Asso

L’association Louise La Guerrière poursuit son combat contre le cancer

Fidèle soutien aux familles dont les enfants sont atteints par le cancer, l’association Louise la Guerrière annonce le retour de ses animations caritatives dont un loto organisé dimanche 20 mars à Pouilly-en-Auxois.

Créée en 2018 à Créancey pour la petite Louise atteinte d’une leucémie rare, l’association Louise la Guerrière œuvre en faveur de la recherche sur les cancers pédiatriques et pour apporter un soutien moral, matériel et financier aux enfants malades et à leur famille (lire notre édition du 25 novembre 2018).

Pour cela, en mémoire de Louise (décédée à l’âge 2 ans et demi) et pour les enfants et leurs parents, l’association met en place des actions afin de collecter des fonds pour des frais de transport ou d’hébergement, améliorer leur quotidien lors des hospitalisations parfois longues et faire des dons à la recherche sur les cancers pédiatriques. « En raison de l’épidémie qui a frappé le monde et de la situation sanitaire en découlant, les animations programmées l’an dernier ont dû être annulées. Malheureusement, les cancers des enfants n’ont pas fait de trêve et nous refusons de baisser les bras. Nous devons continuer nos actions pour apporter aux petits guerriers un peu de bonheur et pour faire avancer la recherche », explique Élisabeth Rousseau, grand-mère de Louise et présidente du collectif.

Un loto pour renouer le contact
Trois évènements sont donc programmés pour cette année : d’abord, la troisième édition du loto solidaire organisé ce dimanche 20 mars à 14 heures à la salle polyvalente de Pouilly-en-Auxois, puis une journée champêtre le 19 juin à Châteauneuf et un dîner dansant qui sera programmé en fin d’année. « L’association Louise La Guerrière compte actuellement une trentaine d’adhérents et espère se développer en recueillant de nouvelles adhésions. Le montant de celle-ci étant de 10 euros à l’année », ponctue la présidente.

Pour rappel, les bénéfices du loto de mars 2020 ont permis de remettre un chèque de 1 200 € à la fondation Flavien pour la recherche ; un chèque de 500 € à l’association CROHP du professeur Baruchel à Paris pour la recherche ; un chèque de 800 € à l’association Coup de pouce à Dijon pour l’amélioration du confort et du bien-être des enfants ; un virement de 400 € à la famille de la petite Aline.