Toutes les actus
8/06/2022 | Contenu Fox Asso

L’association Ain Domicile Services souhaite continuer à se développer

L’association est pleine d’espoir pour le futur. Après les deux années au ralenti à cause de la pandémie, l’équipe entend continuer à soutenir les personnes fragiles.

Ce mercredi 1 er juin, se tenait au centre culturel Salvert d’Attignat l’assemblée générale de l’association Ain Domicile Services dont le siège est à Péronnas. Il s’agit d’une association d’aide et d’accompagnement à domicile depuis 1988, soit 34 ans d’activité en 2022. L’association couvre différents secteurs : Belley, La Côtière, Bourg-en-Bresse, la Dombes, Bresse/Val-de-Saône, Haute Bresse Saône, Bresse Revermont, Bugey, Oyonnax-Montréal-la-Cluse.

Modernisation ralentie par la crise
L’association a connu des hauts et des bas, des réorganisations, des modernisations. Ces deux dernières années, la crise sanitaire inédite a fortement impacté son activité ainsi que ses équilibres financiers et ralenti la phase de modernisation entreprise en 2019.

Ain Domicile Services poursuit sa marche en avant car freiner le développement ne serait bon ni pour les personnes fragilisées qui attendent de l’aide, des soins, de l’accompagnement social, à leur domicile, ni pour les salariés à qui l’association ne pourrait garantir l’emploi, ni pour les administrateurs bénévoles qui s’engagent sans relâche pour pérenniser le modèle associatif.

L’association est « dépendante » des subventions et tarifs de leurs partenaires : conseil départemental, Caisses de retraite, mutuelles, etc.

Revalorisation salariale en 2021
Grégory Bornuat, directeur, a présenté les missions d’Ain Domicile Services : faciliter le quotidien des personnes à leur domicile, soutenir l’autonomie des personnes en encourageant leurs aptitudes, apporter de la relation humaine, favoriser le lien social.

Quelques chiffres clés d’activité en 2021 : 1 500 personnes accompagnées sur l’année, 164 032 heures en prestataire, 54 139 heures en mandataire, soit au total, 218 171 heures, soit + 5,69 % par rapport à 2020. 125 aides à domicile ont été formées, soit 2 470 heures de formation. Du côté des ressources humaines, une année 2021 au cœur des paradoxes, avec l’entrée en vigueur de l’avenant 43 en octobre 2021, qui permet une revalorisation salariale relative, avec un surcoût par heure d’intervention de 3,51 €.