Toutes les actus
11/01/2023 | Contenu Fox Asso

Cette association s’engage pour faire briller les yeux des enfants malades à Draguignan

L’Association Les enfants d’abord œuvre depuis 25 ans au service des jeunes malades de l’hôpital de Draguignan. Entre mobilisation et solidarité, elle fédère autour d’une noble cause.

 

« Avant, on allait vers les gens, aujourd’hui, ce sont eux qui viennent vers nous ». Le constat de Marianne Pezeret, chargée de communication au sein de l’association, résume l’engouement autour d’une petite structure qui a tout d’une grande. Et pour cause, 25 ans déjà que l’association Les enfants d’abord a vu le jour, au Centre hospitalier de la Dracénie.

Forte de sa quinzaine de bénévoles, plus de deux décennies plus tard, parmi lesquelles deux années de crise sanitaire, un bilan s’impose, comme une évidence: « En 1997, c’est le Docteur Anne-Marie Maillotte, ancien chef de pédiatrie, qui a créé l’association, raconte le Dr Sophie Salomez, présidente et pédiatre, actuellement à la tête du service. L’objectif était de collecter des fonds pour rénover les lieux, mais aussi pour financer la recherche médicale. »

Des actions pour le bonheur des enfants

Aujourd’hui, les dons sont toujours les bienvenus, mais les actions ont évolué… En nombre. Parmi elles, l’achat de cadeaux pour les enfants malades de la pédiatrie: « On leur offre pour leur anniversaire et quand ils ont à subir un geste douloureux, ça aide et ça fait plaisir, et puis, on adore, » sourit le Dr Salomez.

Et les initiatives sont variées et ne se limitent pas qu’aux petits hospitalisés au sein du service. Les enfants affectés par des pathologies chroniques et de longues durées bénéficient, eux aussi, d’événements mis en place par la structure, comme le souligne, Cathy Boissinot, infirmière en Protection maternelle et infantile (PMI) et bénévole: « Une journée auto-évasion a lieu une fois par an sur le circuit du Luc. Elle regroupe aussi des associations créées au sein des services de pédiatrie, des hôpitaux de Marseille et de Nice. »

« Ce qui nous motive? Les étoiles dans leurs yeux… »

L’occasion pour les enfants d’effectuer des tours de voitures de course et d’oublier, durant quelques heures, un quotidien souvent rythmé par des traitements lourds et invasifs.

Depuis plusieurs années, d’autres événements comme des voyages à Disney Land Paris, à Port Aventura en Espagne, des journées au ski, à l’Alliance Riviera à Nice à la découverte de disciplines sportives en partenariat avec l’association Premiers de Cordée, ont apporté des moments de bonheur et de joie aux enfants malades et à leurs familles.

Si certaines sorties en extérieur ont pu être maintenues durant la période de pandémie causée par le Covid-19, d’autres actions n’ont, malheureusement, pas eu lieu, comme l’explique Marianne Pezeret: « Arbre de Noël, regroupements etc. Depuis 2020, nous avons dû tout annuler! ».

Mais pas question de baisser les bras pour cette joyeuse équipe de bénévoles qui peut par ailleurs compter sur le soutien d’un ancien malade, âgé aujourd’hui de 20 ans.

Parmi les projets à venir: organiser un moment convivial autour d’une galette des rois avec les enfants et leurs parents, reprogrammer un voyage, participer à des ateliers et à des activités diverses et variées… Autant d’initiatives qui demandent du temps et de l’engagement.

Et la question de la motivation se pose: « Ce qui nous motive? Le sourire des enfants, les étoiles dans leurs yeux… », confie Marianne Pezeret, également responsable de la communication de l’établissement du Centre hospitalier de la Dracénie. « Je me souviens du petit Nathan, lors d’un voyage à Paris qui me demandait s’il pouvait appeler sa maman… Pour lui raconter qu’il avait vu la tour Eiffel ».