Toutes les actus
10/01/2022 | Contenu Fox Asso

Cette association du Lauragais a distribué près de 25 000 arbres et arbustes en Haute-Garonne

L’association Arbres et paysages d’autan, basée à Ayguesvives, a distribué près de 25 000 végétaux en décembre 2021. D’autres le seront d’ici quelques semaines.

Depuis 1995, l’association Arbres et paysages d’autan promeut les rôles de l’arbre et des haies champêtres pour le mieux-vivre de tous dans l’ensemble du département de la Haute-Garonne. Il faut dire que les plantations d’arbres et d’arbustes jouent un rôle pour l’environnement, et notamment la préservation de la biodiversité.

« Nous touchons un public très large, à la fois les collectivités, les agriculteurs, les professionnels, les associations ou bien encore les particuliers », indique William Farago, chargé d’études au sein de cette structure dont le siège est implanté à Ayguesvives.

Plus de 25 000 arbres et arbustes distribués en décembre
Parmi les actions phares de l’association, figure sa participation au programme de plantation Plant’Arbre soutenu financièrement par la Région Occitanie. « Nous accompagnons tous les acteurs souhaitant planter des haies ou des arbres de pays ».

Etant donné que les plantations se déroulent habituellement entre les mois de décembre et mars, l’association a entrepris une première distribution de végétaux lors du dernier mois de l’année 2021. « Nous avons distribué, aux quatre coins du département, plus de 25 000 arbres et arbustes. » Soit environ 110 projets (dont un tiers dans le Lauragais).

Essences locales
L’ensemble de ces jeunes pousses (frêne, merisier, viorne, cornouiller sanguin, érable champêtre…) n’ont pas été choisis au hasard ; ils correspondent en effet aux conditions pédoclimatiques des territoires. « Les arbres vont être adaptés à nos terres et climats. On ne va pas planter les mêmes essences en bas de vallées ou en hauts de coteaux. »

Si l’association s’assure de la fourniture des jeunes plants, elle s’occupe également du suivi des plantations (durant deux années). D’autant que les porteurs de projet doivent mettre en place par la suite des paillages biodégradables.

Une deuxième distribution de végétaux se déroulera dans le courant du mois de février.