Archives pour la catégorie Contenu Fox Asso

Contenu par les utilisateurs de Fox Asso.

L’association solidaire Do un Dert prépare son festival

Avant le festival, début juillet à Munster, l’association Do un Dert se multiplie pour aider, servir, les autres.

Dans ce monde tourmenté qui est le nôtre, il existe une race d’irréductibles combattantes de la paix, de l’entraide, du secours et de l’amour. Les dames de l’association Do un Dert, « ici et là » traduit du dialecte alsacien. Au service de l’autre, d’où qu’il vienne, en guise de credo.

Actions tous azimuts résolument tournées vers les personnes en difficulté, fragilisées, en déficit, à la fois d’intégration, de repères, de contacts humains, de logement ou de travail. Des hommes, des femmes et des enfants qui ont besoin, qui ont envie de partager, de découvrir.
 Avant la crise du Covid, les parcs Hartmann et Saint-Léger avaient accueilli des manifestations d’une énorme richesse solidaire. Cette année à nouveau, Pascal Gewinner et son équipe se multiplient. Atelier chants et vannerie, plantations au jardin,, atelier cuisine solidaire avec, en point d’orgue, le festival du 5 au 7 juillet.

« Le festival doit être l’aboutissement de liens créés tout au long de l’année : ateliers cuisine avec les femmes du CADA et de Caritas, création d’un jardin au CADA avec une classe du collège, spectacle et projet de chants du monde avec l’école de Munster, atelier vannerie avec les enfants du Cada et de Caritas ainsi que les personnes âgées du Petit Manoir… Petit à petit l’association reprend des couleurs, avec de nouveaux membres qui apportent leur énergie et leur savoir-faire », explique la présidente.

 

Rencontre, langues, culture

Le festival aura lieu du 5 au 7 juillet prochains, sur le thème Quand nos langues et nos cultures se rencontrent, de jardins en cuisines. Un véritable voyage initiatique, magnifiant la culture plutôt que la violence, l’art davantage que les affrontements dans la rue, l’équipe, le collectif et non l’esprit individualiste. Un peu comme dans ces camps de réfugiés palestiniens, où les animateurs réunissent les jeunes des ghettos autour de projets théâtre, chant, sport, pour leur éviter d’aller se « faire tuer » pour la cause.

Programme prometteur en perspective, avec mardi 5 juillet, un spectacle à l’espace culturel Saint-Grégoire avec Boubacar N’dyaye, griot sénégalais, Voyage sans visa  ; le mercredi 6 , un spectacle à la médiathèque de Munster, De bouches à oreilles  ; le jeudi 7 , grande journée d’Arts partagés dans le cadre des jeudis du Parc Hartmann.

Un menu des plus savoureux, servi, offert, sans modération. Juste pour contribuer à rendre notre monde un peu plus humain.

Aureilhan. Rugby: une association de joueurs se met en place

La section rugby de l’ASCA s’est réunie en assemblée générale qui n’avait pas pu être organisée depuis deux ans compte tenu de la crise sanitaire. En présence de Mme Méca (adjointe aux associations), Daniel Larrégola dirigeant, Serge Caussade trésorier du club, Jean-Louis Orus chargé à l’intendance, Patrick Laharrague président du club a ouvert l’assemblée à rendant hommage sur une minute de silence aux disparus de l’association.

Le président a remercié l’encadrement de la section rugby et également les sponsors qui ont permis d’organiser bon nombre de manifestations qui permettent de palier aux frais de toute une saison qui s’avèrent de plus en plus importants.

Pharmacie, frais de déplacements, frais d’arbitrage, délégués sportifs, sanctions, alimentation le président s’est adressé à Mme Méca afin que la commune prenne en compte tous ces griefs lors de l’attribution des subventions.

Le sportif.

Après deux années de Covid, le président précise qu’il a été difficile de relancer la machine. Dans l’obligation de trouver un nouveau staff, l’équipe 1 et II s’est dotée d’entraineurs qui ont tous fait face à leur mission. 10 victoires, 2 résultats nuls, 3 défaites en phase de poule, l’équipe 1 sera éliminée par le futur champion d’Occitanie, Sidobre, qui du reste est toujours en course pour le titre suprême.

Avec un effectif réduit en début de saison, l’équipe réserve s’est étoffée au fil de la saison en présentant une formation plus ou moins complète qui a été présente sur tous les rendez-vous du championnat.

Serge Caussade relèvera que l’an prochain, suite à la refonte des championnats, l’ASCA rugby devrait se retrouver en régionale 2. Deux bonnes nouvelles: les entraineurs sont confiants pour la saison à venir, à condition que les entrainements soient suivis régulièrement, le capitaine Guilem Fric soulevant que cette saison a été une belle aventure de copains qui vont aider Maxou à remettre en place l’association des joueur s de rugby de l’ASCA. JBD

Nancy : l’association François Camatte dévoile la Magicienne, une vedette intégralement fabriquée à Pompey

Après avoir restauré un voilier de l’entre-deux-guerres afin de promouvoir la cause d’ELA (Association européenne contre les leucodystrophies), l’association François Camatte voiliers d’exception est en passe de dévoiler à Pompey, en juin 2022, un autre objet flottant jamais réalisé : une vedette de 1926 baptisée la Magicienne.

La Magicienne, c’est le nom donné par l’association François Camatte à une vedette en forme de poisson entièrement fabriquée à Pompey, au Nord de la Métropole du Grand Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Cette association vise à promouvoir l’architecture navale française et les savoir-faire qui lui sont attachés à partir des productions de François Camatte.

« François Camatte est un cannois. Il est de Cannes. A la base, c’est venu d’une discussion. Il se trouve que dans mes collaborateurs et amis, il y a quelqu’un qui est en fait le beau-frère du petit-fils de Camatte », raconte Sylvie Nardi, fondatrice de l’association. « Et un jour dans une discussion, François Ramoger, le petit-fils de l’architecte qu’on connaît nous a dit que son grand-père était un grand architecte naval et qu’il avait tout le fond Camatte : des plans, des maquettes, des outils, des photos… ».

On s’est dit qu’il fallait témoigner encore d’avantage du patrimoine que représente le travail de l’architecte naval François Camatte

Sylvie Nardi, fondatrice de l’association

 

Sylvie Nardi est cheffe d’entreprise. Dans la ZAC de Pompey, sa société de création design organise des expositions. Quand François Ramoger lui a parlé du fond de son grand-père, elle a tout de suite imaginé une exposition.

« C’est parti comme ça, l’idée d’une exposition sur Camatte », ajoute Madame Nardi. « Quand on a commencé à se dire, on va faire une exposition Camatte et bien on a pensé qu’il nous fallait un bateau. On ne peut pas parler d’un architecte naval si on n’a pas de bateau qu’il a fabriqué. Alors on a fait une recherche et on a trouvé un voilier Camatte à vendre en Hollande et on est allé l’acheter. »

Après avoir créé l’association et s’être rendus dans le port d’Amsterdam chercher le voilier Azaïs, Sylvie et ses coéquipiers mettront trois ans pour le restaurer.

Le Folgoët. L’association de danse bretonne Dansou breizh ar folgoad fête ses vingt ans !

Les premiers cours de danse bretonne au Folgoët (Finistère) ont été créés en septembre 1997 et initiés par le comité d’animation, présidé à l’époque présidé par Louis Ségalen. Cette activité était animée par Yvette Loaec et Solange Tanné… Depuis 2002, les adhérents, sous l’impulsion de Gilbert Balcon, ont été réunis sous la bannière de « Dansou Breizh Ar Folgoad ».

 

L’association « Dansou Breizh Ar Folgoad » au folgoet (Finistère) fête ses 20 ans en 2022.

 

Historique de l’association

Ce n’était pas simple à l’époque, nous n’avions pas de salle. Les premiers cours se sont donnés dans le patronage et, quand la salle était occupée, on se retrouvait dans le préau de l’école des frères, ensuite à l’Espace Kermaria et pour en finir en la salle du Trégor, c’était des temps héroïques »,se souviennent les responsables.

Aussi c’est en 2002 que les adhérents au nombre de 79, décident, sous l’impulsion de Gilbert Balcon, encouragé par le comité d’animation, de créer une association, autonome, sur le modèle de la loi de 1901… L’objectif de l’association était de conserver et de promouvoir la danse bretonne traditionnelle. Elle a été baptisée “Dansou Breizh Ar Folgoad” ».

En 2018-2019, avant la pandémie, il y avait 50 adhérents, depuis, malheureusement, le nombre a un peu chuté.Aujourd’hui nous sommes 42 membres (16 initiés et 26 confirmés) Mais je ne désespère pas, j’ai de l’espoir qu’à la rentrée, nous soyons plus nombreux »,affirme en souriant le président, Gilbert Balcon.

 

J’invite ceux qui le souhaitent à faire de la publicité autour d’eux. Prenez-les par les bras comme pour une gavotte », s’amuse encore le sémillant président.

Dates à retenir : Ce sera au cours de la semaine 25 juin, soit le 21 et le 24 juin 2022. La reprise de la nouvelle saison ce sera le mardi 13 et le vendredi 13 et le vendredi 16 septembre.

Le programme de la journée du 31 mai 2022 comprenait un repas aux « Rigadelles » à Goulven, puis une promenade digestive sur les dunes de Keremma avec un pot de l’amitié à la fin, puis « un petit Fest Nozig » vers 22 heures

Larré. L’association Larré tonic a un nouveau bureau

 

Vingt-cinq personnes ont assisté à l’assemblée générale de Larré tonic. Un nouveau conseil d’administration, composé de 11 personnes, ainsi que le bureau ont été élus. C’est Patricia Lecardonnel qui prend la place de Jérôme Tatibouet, président de l’association quatre années durant. Julie Orhan, active dans le bureau depuis douze ans, décide de laisser la place, mais reste membre. La secrétaire est Maela Badouel et Jérôme Tatibouet secrétaire adjoint. La trésorière est Sandrine Floquet.

 

L’association cherche une personne pour assurer le rôle de trésorier adjoint pour compléter une équipe dynamique et pleine de bonne volonté.

L’ensemble des activités proposées pour les adhérents est maintenu : gym douce, renforcement musculaire, zumba et football en salle pour les adultes. Les enfants aussi retrouveront leurs activités à la rentrée : éveil corporel, éveil sportif, zumba enfant et multisport.

Les tarifs ne connaîtront pas d’augmentation malgré la hausse du coût horaire des professeurs de sport. La trésorerie de l’association permet d’absorber les dépenses supplémentaires afin de permettre à tous un accès égal à la pratique sportive.