Toutes les actus
7/04/2022 | Contenu Fox Asso

Aux Sables-d’Olonne, une nouvelle association accompagne les skippers pour les courses

L’association Cap à l’Ouest, basée aux Sables-d’Olonne (Vendée), accompagne des skippers à la participation de courses au large. Constituée de bénévoles, elle travaille actuellement avec le Belge Denis Van Weynbergh pour préparer le Vendée Globe 2024.

L’association Cap à l’Ouest est constituée d’une équipe de bénévoles des Sables-d’Olonne (Vendée) avec, à sa tête, Bénédicte Foussard. La présidente nous explique avoir pour mission d’accompagner certains skippers à la participation de courses au large. C’est notamment le cas du belge Denis Van Weynbergh, avec qui l’association prépare le Vendée Globe 2024. Entretien avec Bénédicte Foussard.

Bénédicte Foussard, présidente de l’association Cap à l’Ouest.

Quels sont les objectifs de l’association ?
Elle a pour objet de valoriser les sports nautiques par le soutien et la promotion des courses, la mise en œuvre ainsi que la participation à des activités autour du nautisme et l’accompagnement de skippers à la participation de courses au large. Nous sommes la seule association indépendante à les accompagner.

Cap à l’Ouest est composée de six membres bénévoles passionnés par le monde du nautisme et particulièrement de courses à la voile. Nous aidons des skippers depuis plusieurs années déjà, mais sans être au sein d’une association. Nous l’avons donc créée pour donner un cadre à nos actions et nos interventions de manière légale.

Comment accompagnez-vous les skippers ?
Nous nous investissons dans les projets de navigateurs professionnels et non professionnels. Notre objectif est de les développer et de les concrétiser. Une équipe est dédiée à chaque projet pour aider le skipper à s’organiser et trouver des solutions techniques et financières.

Nous travaillons actuellement avec le skipper belge Denis Van Weynbergh avec qui nous préparons le Vendée Globe 2024. Nous nous chargeons donc de lui trouver des partenaires mais aussi de toute la partie informatique et électronique à bord du bateau. Nous nous occupons également de tout ce qui est réseaux sociaux.

Pourquoi cet accompagnement est-il nécessaire ?
Les skippers ont besoin d’avoir une équipe derrière eux, c’est essentiel. Ils ne peuvent pas tout gérer seuls, leur préparation aux différentes courses est déjà intense, nous sommes donc là pour les aider et répondre à leurs besoins.

Nous avons déjà participé à plusieurs organisations de courses auprès de navigateurs comme le Vendée Globe, la Route du rhum, la Golden Globe Race ou encore la Jacques Vabre, à laquelle a participé Denis.

Nous aurons la possibilité d’accompagner d’autres skippers après le Vendée Globe 2024, lorsque nous aurons terminé de travailler autour de ce projet.

L’association travaille actuellement avec Denis Van Weynbergh pour préparer le Vendée Globe 2024.

Quel est l’objectif de cette collaboration avec Denis Van Weynbergh ?
Le Vendée Globe est une aventure dont rêve Denis depuis plus de vingt ans. Aujourd’hui, après une première tentative avortée en 2020 faute de moyens financiers suffisants, il espère devenir le premier skippeur belge à boucler ce tour du monde.

Originaire de Belgique, Denis n’a pas forcément de connaissances aux Sables, où est situé son bateau, c’est donc nous, grâce à notre réseau local, qui l’aidons. L’ensemble de l’équipe habite Les Sables, ce qui est un atout pour toutes les préparations, la surveillance et surtout le suivi.