Toutes les actus
11/01/2022 | Contenu Fox Asso

Association Les P’tits doudous : réconforter les enfants à l’hôpital

En améliorant par le jeu l’accueil et le bien-être des petits opérés, parents et soignants sont aussi gagnants.

Tout a commencé il y a onze ans par des pleurs et des cris d’enfants dans un bloc opératoire au CHU de Rennes. Pas plus que d’habitude. Mais ce soir-là, en rentrant chez elle, Nolwenn Febvre, infirmière anesthésiste, s’est dit qu’il fallait trouver une solution pour dédramatiser le passage en salle d’opération des tout-petits et diminuer leur anxiété. Ni une ni deux, la dynamique quadra envoie un mail à Moulin Roty, une marque nantaise spécialiste de jeux et jouets, et sollicite un don de doudous. « Je cherchais un objet rassurant et réconfortant qui pourrait être remis à chaque enfant opéré. » Quelques jours plus tard, un carton arrive. « On distribue les doudous en salle de réveil, et on voit les sourires qui reviennent », se souvient Nolwenn avec émotion. Les petits héros retrouvent leurs parents avec de la fierté et un nouveau copain.

Las, le stock a vite fait de s’épuiser. Pour continuer, il faut s’organiser. C’est ainsi que naît, en 2011, à l’hôpital de Rennes, l’association Les P’tits Doudous dont les bénévoles sont les soignants eux-mêmes. « Pour trouver de l’argent et financer l’achat de doudous, on a eu l’idée de recycler le cuivre des fils de bistouris et l’Inox des lames de laryngoscope qui sont jetés après chaque usage », raconte David, infirmier anesthésiste. Très vite, tous les blocs opératoires de l’hôpital breton participent aux collectes. L’aventure est lancée.

Dix ans plus tard, le cap des cent associations P’tits Doudous est dépassé. Partout en France, hôpitaux et cliniques ont suivi le mouvement désormais chapeauté par une association nationale d’intérêt générale. Elle coordonne les actions, mutualise les bonnes pratiques et les bonnes idées qui ont foisonné. Ainsi, dès 2014, apparaît un jeu interactif sur tablette numérique où l’enfant devient le héros de son parcours opératoire. « On est aussi en train de développer une appli, Keep Contact, pour que les parents puissent suivre leur enfant en temps réel », détaille David pointant tous les bénéfices de ces innovations : moins d’anxiété, moins de prémédications, des séjours plus sereins et plus courts, des soins plus faciles. « Tout le monde est gagnant », se réjouit-il.

C’est grâce à la mobilisation et l’engagement des soignants que les P’tits Doudous ont grandi, mais toutes les bonnes volontés sont bienvenues. Organiser une vente d’objets dérivés ou un événement en faveur de l’association, collecter autour de soi des métaux à recycler (fils électriques, Inox, fonte…). À Rennes, Nathalie donne un coup de main en floquant tee-shirts et sacs au logo des P’tits Doudous. « J’ai été sensibilisée parce que mon mari travaille à l’hôpital voisin mais on peut tous donner un peu de notre temps, la cause est si belle ! »

Participer : En faisant un don, en achetant des produits P’tits Doudous (jeux, vêtements, accessoires) auprès de la boutique en ligne Doudous Shop (boutique.lesptitsdoudous.org).

S’engager en proposant des actions bénévoles en faveur de l’association (collectes, ventes, stands de Noël…). lesptitsdoudous.org