Toutes les actus
9/02/2022 | Contenu Fox Asso

A Parcé, une association fait revivre le commerce

À défaut de repreneur pour son commerce, la commune de Parcé en a confié la gestion à une association. Il n’est pour l’instant ouvert que le week-end.

Ils sont une vingtaine, habitants de Parcé âgés de 17 à 70 ans, nouveaux arrivants ou habitants de toujours. Ils ont choisi de s’investir dans une nouvelle association, Comm’une idée, pour faire vivre le seul commerce alimentaire et bar de Parcé, fermé depuis bientôt trois ans.

La commune a réalisé des travaux dans les locaux qui lui appartiennent, mais n’a pas trouvé de repreneur. Pour conserver un lieu convivial et rendre service aux 650 habitants, elle a pour l’instant confié la gestion et l’animation à la nouvelle association.

Pain, viennoiseries et buvette
L’activité du Parce que redémarre en douceur.

« Pour l’instant, on n’ouvre que le samedi matin et le dimanche matin, avec dépôt de pain et viennoiseries et buvette ».

Jean-Christophe Begis, président de l’association.
Si le terme buvette est préféré à celui de bar c »est que le commerce n’utilise pas pour l’instant la licence IV que possède la commune, car « il faut des gens formés pour ça », précise le président.

Mais on peut s’y faire servir un café, un thé, une bière, un verre de vin ou un jus de fruits par les bénévoles qui se relaient par équipe de deux.

En ce qui concerne la vente de pain et viennoiseries, fournies par un boulanger de Châtillon-en-Vendelais, il est possible de passer commande sur place le samedi pour le dimanche ou pour la semaine suivante. « Cela démarre plutôt bien », constate avec satisfaction le président de l’association.

Jean-Christophe Begis et Aurélien Briard derrière le bar.
Jean-Christophe Begis et Aurélien Briard derrière le bar. ©La Chronique républicaine
Des animations
En plus de l’ouverture des deux matinées, l’association propose des animations le samedi après-midi tous les quinze jours.

« Le but est de rassembler les gens ».

Christophe Begis.
Pour l’instant, il s’agit de tester ce qui intéresse les gens : jeux, concerts, expositions… Le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 12 février avec une exposition de photos et d’objets du « Parcé d’antan ». On devrait y découvrir notamment des outils et réalisations du forgeron de la commune, Claude Jourdan.

Quelle évolution ?
L’association espère faire évoluer progressivement le commerce. Elle devrait proposer à partir du printemps une partie épicerie, essentiellement avec des produits locaux. Et si l’essai s’avère concluant et que la population joue le jeu, l’association pourrait envisager l’embauche d’un salarié afin de proposer des jours d’ouverture plus importants. « Pourquoi pas créer une coopérative ? », s’interroge aussi Jean-Christophe Begis. Toutes les idées seront les bienvenues.

Le Parce que est ouvert le samedi et le dimanche de 8h à 12h. Animations tous les 15 jours le samedi après-midi.