Toutes les actus
24/05/2022 | Contenu Fox Asso

À Arbois, l’association La Crue déborde de projets

Cette année 2022, la Crue, comme le relate son président Robin Saillard est sur deux projets.

L’association va assurer la programmation et l’organisation de la Fête de la musique du 21 juin avec plusieurs artistes qui se produiront sur la scène Sarret notamment Fat Jeff (blues) et Thibaud Bazaud.

D’autres groupes et musiciens proposeront des temps musicaux dans les bars et dans les lieux patrimoniaux comme traditionnellement. La population est habituée à déambuler de site en site pour découvrir une musique variée.

Des actions dans l’année
« Nous sommes friands d’événements musicaux à condition d’avoir un équilibre financier », souligne Robin. L’objectif reste bien sûr le festival annuel, très chronophage pour les bénévoles. Au fil de l’année d’autres actions se dessinent afin de développer la culture musicale, comme la cavalcade Pasteur. « Tant que chacun y trouve du plaisir, l’association est partante », conclut Robin.

Après avoir jonglé avec tous les organisateurs de festivals, qui sont nombreux dans la région, les dates du 19 et 20 août ont été retenues pour Arbois. La programmation est bouclée, elle se dévoile petit à petit sur les réseaux sociaux. Le tarif sera accessible.

Ainsi après Aix-en-Provence, Mulhouse et Montpellier, Vaudou game montera sur la grande scène du square Sarret de Grozon à l’invitation de l’association. Pour relancer le festival, c’est une parenthèse de bonheur ensoleillée, tel un voyage, qui fera oublier ces années de crise.

Une scène fournie
Peter Solo, chef de funk, nous entraînera à remuer nos corps et nos esprits avec son nouvel album Noussin qui déborde de groove, de claviers et d’humour. À l’instar des autres musiques qui découlent de la rencontre entre musiciens africains et leurs cousins éloignés des États-Unis, il existe un courant de même type, peu connu, dans le berceau de la culture vaudou au Bénin et Togo.

La particularité musicale est d’employer, lors des rituels vaudous, des gammes particulières, chantées en l’honneur des divinités, et qui diffèrent de toutes celles des cultures voisines. L’idée d’intégrer ces gammes envoûtantes, à un afro-funk 1970 énergique s’est imposée comme une évidence à Peter Solo, par l’analogie qu’il a trouvé entre cette tradition du vaudou et les musiques de transe que sont le blues, le funk ou le rhythm and blues de James Brown, Otis Redding et Wilson Pickett. Avec Vaudou game, tout Arbois sera en transe musicale. Nadamas, Soul & Tropiques et Black Voices, Jeff The Fool, Electric Worry et d’autres sont annoncés