Toutes les actus
9/12/2021 | Contenu Fox Asso

Marseille : Une association propose de partir à la recherche du « déchet d’or »

Deux ans après un ballon d’essai, ils se relancent dans l’aventure du « déchet d’or ». Pas question cette fois qu’il soit trouvé en quelques heures. L’équipe de Sauvage Méditerranée, basée à Aix-en-Provence, a peaufiné une chasse au trésor sur la longueur, avec une vingtaine d’indices au menu des réjouissances. « Il suffit de s’inscrire en ligne à partir de mercredi, et de donner une adresse mail pour recevoir ensuite les différentes énigmes », indique Adrien Piquera, qui joue le rôle de « l’homme mystère » pour ce jeu de piste qui démarre lundi prochain.

L’objectif est de trouver dans la nature un coffre, de la taille d’une boîte à chaussures, confectionné à partir de plastiques trouvés sur les plages de Méditerranée. A l’image de tous les bijoux de cette marque associative qui redistribue le bénéfice de ses ventes à des associations locales de protection de l’environnement. Ce n’est pas spoiler que de dire qu’à l’intérieur du « déchet d’or » se trouvent… un chèque de 1.000 euros, à offrir à une ou plusieurs associations de dépollution, et la nouvelle collection de bijoux upcyclés de Sauvage Méditerranée, pour une valeur de 500 euros.

«La mer la plus polluée du monde »
Derrière le « déchet d’or », il y a l’idée de montrer que les déchets ont de la valeur, explique Manu Laurin, fondateur de l’association. Nous souhaitons contribuer à repenser nos manières de voir les autres déchets qui traînent sur les plages et dans les forêts, en prenant en compte leur valeur jusqu’alors ignorée et la nécessité de multiplier la collecte en amont et le circuit de recyclage en aval. »

Il y a aussi, souligne Adrien Pïquera, « l’idée de faire participer les gens », d’inviter à sortir de chez soi et à poser un regard différent sur son environnement. L’idée du jeu est venue à l’équipe en lisant les énigmes de la « chouette d’or », une chasse au trésor lancée en 1993 et à ce jour toujours non résolue.

Pour cette chasse au trésor, les énigmes vont de façon sûre guider les participants jusqu’au lieu de cache. Si les participants sont conviés dans toute la France, l’homme mystère confie que «le déchet d’or est caché autour de la mer la plus polluée du monde.» Pour rappel, Sauvage Méditerranée, qui a son atelier à Aix-en-Provence, travaille avec plus de 20 associations partenaires de Montpellier à Menton en passant par la Corse. Depuis sa création en 2018, elle a redistribué 5.000 euros, à partir de la collecte et du reyclage de déchets sauvages.

La première édition du « déchet d’or » avait été remportée par un jeune interne en médecine. «Il avait profité d’une pause pour se rendre à moto sur le lieu qu’il avait reconnu sur une photo», se souvient Adrien Piquera. Il espère, pour ce nouveau challenge, toucher un large public et pas seulement celui qui participe régulièrement aux collectes de déchets sur la plage. Une association de recyclage des mégots de cigarette avait été l’heureuse élue du premier « déchet d’or ». Résultat dans quelques semaines.