Toutes les actus
23/11/2021 | Contenu Fox Asso

Covid-19 et marché de Noël à Strasbourg : pourquoi le scénario 2 devrait être enclenché

Si le taux d’incidence continue de dépasser 200 à l’échelle du Bas-Rhin, les restrictions sanitaires devraient être renforcées lors du marché de Noël de Strasbourg.

C’est officiel : le taux d’incidence a dépassé 200 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants dans le Bas-Rhin, alors que le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a récemment qualifié de « fulgurante » la progression de la cinquième vague en France.

Si la situation sanitaire ne s’améliore pas d’ici vendredi 26 novembre 2021, jour de lancement officiel du marché de Noël à Strasbourg, alors le scénario 2, celui imaginé par les autorités, devrait entrer en vigueur.

Un scénario différent selon le taux d’incidence
Début novembre en effet, la préfecture du Bas-Rhin et la mairie de Strasbourg ont présenté le dispositif de sécurité, ainsi que le protocole sanitaire du marché de Noël.Ce dernier imagine deux scénarios, selon que le taux d’incidence est inférieur à 200 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants ou supérieur à 200.

Besoin du pass sanitaire pour boire un vin chaud ?

Dans le premier, les visiteurs pourront retirer leur masque pour consommer dans des « food corner », des espaces non délimités physiquement, qui seront accessibles sans pass sanitaire. Une signalétique permettra de diriger les personnes vers ces espaces.

Dans le second, ils devront se rendre dans des « food court » qui, eux, seront délimités, et nécessiteront le pass sanitaire pour y avoir accès.

C’est donc cette seconde option qui pourrait entrer en vigueur vendredi, tandis que le taux d’incidence se situait, au 21 novembre, à 215 dans le Bas-Rhin.

Le masque obligatoire
Dans tous les cas, le port du masque sera obligatoire sur tout le périmètre du marché de Noël.Par ailleurs, des médiateurs de lutte anti-covid seront présents sur place pour rappeler l’importance du port du masque, des gestes barrières, et du lavage des mains.

Un parcours plus aéré

En dehors de ces mesures, la Ville a « repensé l’organisation des espaces en cœur de ville » afin de « permettre d’élargir les allées de circulation piétonnes et de dédensifier certaines places », indique-t-elle dans un communiqué.

Le but étant « d’offrir aux Strasbourgeois, mais également aux visiteurs, une expérience plus aérée, fluide et apaisée du centre-ville durant la période de Strasbourg Capitale de Noël ». Et ainsi limiter les concentrations de populations.

Des marchés de Noël sous tension

Dans le Haut-Rhin, la décision de la préfecture est déjà tombée : le port du masque sera obligatoire sur tous les marchés du département.La commune de Kaysersberg a décidé d’aller plus loin en exigeant le pass sanitaire à l’entrée de son marché, une première en Alsace.Outre-Rhin, la Bavière a déjà annulé tous ses marchés de Noël, en raison de la situation épidémique en Allemagne.